Isabelle Blume (Baudour 22 mai 1892 – 12 mars 1975)

Isabelle BlumeFille d’un Pasteur progressiste, Isabelle Grégoire obtient un régendat littéraire à Liège (1911), puis s’en va suivre des cours de théologie à Genève. En 1913, elle épouse le Pasteur David Blume et prend son nom. Elle suit une formation d’assistante sociale à l’Ecole Ouvrière supérieure de Bruxelles, ce qui lui ouvre les portes du mouvement socialiste.Résolument féministe et antifasciste, elle adhère au Parti Ouvrier Belge en 1928 et devient Secrétaire des Femmes Socialistes. Elle milite notamment pour le droit de vote des femmes et est élue Députée de Bruxelles en 1936.

Opposée à la politique de neutralité de la Belgique, elle s’engage pour la constitution d’un Front Populaire et pour l’aide à l’Espagne Républicaine. En 1940, elle se réfugie à Londres et s’oppose à la partition du monde en deux blocs (USA/URSS).

Suite à son adhésion au Conseil Mondial de la Paix qui était alors sous influences soviétiques, elle est exclue du Parti Socialiste Belge en avril 1951. Dès lors, c’est en tant qu’indépendante qu’elle siège au Parlement. En 1953, elle reçoit le… Prix Staline de la Paix. Après le refus du PSB de la réintégrer, elle siège sur les listes communistes, puis adhère au Parti Communiste et accède au Comité Central du PCB en 1966.

Elle s’investit dans CMP dont elle devient Co-Présidente de 1965 à 1966, puis Présidente de 1966 à 1969. Ces fonctions lui permettent de rencontrer de nombreuses personnalités du 20ème siècle, telles que Nehru, Indira Gandhi, Mao Tse Toung, Nasser, Sadate, Ho Chi Minh, Allende…