Lucie Dejardin, première députée de Belgique (Grivegnée 1875 – Liège 1945)

D’abord hiercheuse, ensuite ouvrière, puis employée. Durant la guerre de 14-18, elle travaille dans le renseignement et est arrêtée, comme espionne, par les Allemands. Elle devient inspectrice du travail de 1919 à 1922, puis secrétaire de la Ligue des Femmes Socialistes de l’arrondissement de Liège de 1922 à 1929 et de 1936 à 1940. Elle représente alors les femmes socialistes belges dans différents congrès internationaux. Elle est conseillère communal de Liège de 1926 à 1945.

Première femme élue députée, elle le restera de 1929 à 1936 et de 1944 à 1945. Lorsque la guerre est déclarée en 1939, le consul britannique l’assimile au personnel anglais en raison de ses activités lors de la Première Guerre. Dès mai 1940, elle rejoint Londres où elle aide les réfugiés. Elle redevient députée en 1944 et rentre en exil avec le gouvernement, elle assume encore son mandat quelques mois.

Elle décède à Liège le 28 octobre 1945.